Relire sa vie

Les Assomptionnistes, sont en termes stricts, des Augustins de l’Assomption, d’où le « aa » qui traîne après leur prénom ou leur nom. Ils ne vivent pas à l’ombre du grand Saint antique, Augustin, mais à sa lumière. Or, que fait Augustin dans son plus fameux livre Les Confessions, sinon relire sa vie pour y voir, moins son péché que l’incroyable et magnifique action de Dieu ? Comment ne pas avoir l’envie, mieux même, comment ne pas ressentir l’appel à cette relecture qui ouvre si bien à la rencontre du Seigneur ?

C’est justement ce que les religieux assomptionnistes font quand ils pratiquent l’examen du Règne, en général le soir. Cette pratique est l’équivalent de la prière d’Alliance si chère à Saint Ignace de Loyola et aux jésuites.

Plusieurs versions existent, car le P. d’Alzon n’a pas vraiment formalisé l’exercice. Celle qui est présentée ici a été conçue pour les étudiants.

Pour consulter cette méditation, cliquez sur examen-du-regne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s