Une mission… Le bateau Je sers

Tout le monde connait l’arche de Noé. Son histoire, contrairement au conte biblique, ne s’est pas terminée au sommet du mont Ararat. L’arche continue de voguer, hélas, partout dans le monde, secourant ceux qui sont en péril.

A l’Assomption, cette arche s’appelle le Je Sers et Noé est une communauté de 5 religieux assomptionniste.

La communauté du Je Sers

La communauté du Je Sers est atypique et doit toujours accepter d’être bousculée en s’en remettant à la Providence. Elle a développé plusieurs sortes d’action au fur et à mesure des appels qu’elle a entendus :

  • hébergement d’urgence (90 personnes accueillies)
  • accueil de jour (300 repas par jour)
  • intermédiation locative (40 appartements)
  • foyer d’accueil pour réfugiés (110 personnes)
  • accueil dans les Familles amies (50 personnes)
  • banque alimentaire (100 familles bénéficiant d’un colis 1 fois/semaine)

Autour de cela s’est développé un certain nombre d’activités :

  • Soutien scolaire,
  • Récupération de meubles,
  • Récupération et valorisation de livres,
  • Cours de Français,
  • Alphabétisation et soutien scolaire,
  • Distribution de produits d’hygiène,
  • Consultation et suivi médical,
  • Aide à la recherche d’emploi,
  • Jardinage, etc…

conflans-1

Le charisme du Je Sers

Le charisme de la Communauté a toujours été d’ouvrir prioritairement sa porte aux personnes en situation d’abandon ou d’échec au niveau d’une prise en charge sociale (Sortants de prison, jeunes hommes prostitués, handicap psychiatrique, familles expulsées, sans papiers, etc…).

Dans ce cadre la question des réfugiés, depuis 2011, a remis en cause cet accueil en faisant plus que doubler le nombre de personnes accueillies (250 personnes accueillies dont 50 dans des familles amies des alentours, les 4/5 de ces personnes étant des réfugiés tibétains).

La communauté assomptionniste vit une réelle et belle collaboration avec les laïcs. Un nombre impressionnant de personnes passent chaque année au bateau Je sers pour demander de l’aide ou en proposer (y compris des communautés d’autres religions : bouddhistes, musulmans, orthodoxes, évangéliques, yézides, droits-de-l’hommistes, athées et agnostiques).

Historiquement

A Conflans Ste Honorine le bateau « Je sers » est une institution. Au départ c’est une œuvre dédiée aux mariniers fondée par le  Père Bellanger en 1936, composée d’une paroisse et d’un centre social. L’Assomption y est arrivée avec le Père Arthur en 1989. Là s’est progressivement constituée sur des péniches autour de l’emblématique bateau Je Sers une communauté religieuse assomptionniste. Toujours très proche des marginaux le P.Arthur, unique en son genre, a ouvert l’accueil à tout le monde en fondant l’association La Pierre Blanche.

Le P. Arthur a passé le relais en 2006 à une communauté assomptionniste. Cette communauté comprenait les pères Nicolas Tarralle, Jean-Pierre Heidet et Jean-François Labrière. C’est maintenant à la fois une paroisse et une œuvre qui au travers de l’association La Pierre Blanche déploie une forte activité sociale.

Aujourd’hui, sont venus les Pères Yves Geneau, Willy Aquije et Jo Olivo ainsi que les Fr. Antoine Tran Van Tam et Tran Quyet Quyen.

logo-je-sers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s